Installer Linux Ubuntu 14.04 LTS en dual boot sur un Chromebook Acer C720P

27/07/2014

Si comme moi vous venez d’acquérir un Chromebook ACER C720P et vous désirez installer, en dual boot, Linux, voici la procédure à suivre.

Cette procédure s’applique aux Chromebook munis d’un processeur Intel.

  1. Effectuer une sauvegarde de votre système
    1. ouvrez Chrome et cliquer dans la barre d’adresse
    2. encodez chrome://imageburner/ et appuyez ENTER
    3. suivez les instructions affichées et insérez une cle USB/carte SD de 4GB
  2. Activer le Developer Mode
    1. Assurez-vous que le Chromebook est éteint
    2. Enfoncez simultanément les touches ESC + REFRESH tout en allumant le Chromebook
    3. Un écran de récupération et d’avertissement est affiché. Pressez les touches CTRL + D
    4. Attendre 30 secondes afin que le Chromebook redémarre
  3. Télécharger CROUTON
    1. Cliquez sur ce lien pour télécharger le script
    2. Sauvegardez-le dans le répertoire Downloads (Téléchargements)
  4. Installation d’Ubuntu
    1. Ouvrez une fenêtre Terminal avec les touches CTRL + ALT + T
    2. Exécuter « shell » et enfoncez ENTER
    3. Encodez la ligne de commande suivante pour le modèle C720P
      sudo sh -e ~/Downloads/crouton -r trusty -t audio,chrome,xfce,keyboard,touch
    4. Patientez +/- 20minutes
  5. Démarrage d’Ubuntu
    1. à partir de la fenêtre Terminal, exécutez la commande:
      sudo startxfce4
  6. Bascule entre ChromeOS et Ubuntu
    1. Accéder à ChromeOS
      CTRL + ALT + SHIFT + <-
    2. Accéder à Ubuntu
      CTRL + ALT + SHIFT + ->
  7. Bonus
    1. Accédez à cette page afin d’installer les applications utiles
      ATTENTION: ne pas exécuter les instructions du point « 4. Fix brightness and volume keys »
      et toujours vérifier les prérequis (Processeur INTEL et XFCE)

Rendez-vous sur cette page pour installer une imprimante.

Bon amusement


Smartphone Google Nexus 4 à l’usage …

09/04/2013

Voici quelques semaines que j’utilise le Google Nexus 4 et voici mes premières impressions.

Mais comment se le procurer !
Assez simple s’il est en stock, il suffit de le commander sur le site allemand Saturn et dans la rubrique livraison, choisir d’aller le retirer au magasin ou Google Play Store si vous habitez dans un des pays sélectionné par Google.

Pourquoi le Nexus 4 ?

  • téléphone développé par Google (et fabriqué par LG)
    par conséquent pas de surcouche logicielle comme chez Samsung, HTC, …
  • dernière version d’Android (Jelly Bean) et on bénéficie en premier des dernières mises-à-jour
    nul besoin d’attendre que le fabricant daigne mettre à disposition une version personnalisée d’Android
  • personnellement, je le trouve élégant et très réussi. LG n’est pas novice en la matière

Nexus4

Passons tout de suite à la conclusion.

Si vous le trouvez en magasin ou disponible sur Google Play Store alors n’hésitez pas.
Dans mon cas, le passage d’un SAMSUNG GALAXY S2 au Nexus 4 a été une bonne expérience.
C’est un bon smartphone, pas cher et original car il n’est en vente que dans quelques pays seulement.

Avantages:

  • Google conçoit bien ses téléphones
  • Belles caractéristiques techniques
  • Prix. Un téléphone équivalent chez un autre constructeur coûte presque le double !
  • Produits Google homogènes
    Nexus 4, 7 et 10 fonctionnent de la même manière et présentent la même interface native
  • La résolution de l’écran et le rendu des couleurs sont très bons
  • La qualité sonore est satisfaisante par rapport à la concurrence
    J’aurais aimé un peu plus de volume car souvent les podcasts sont mal enregistrés
  • Photos et vidéos très convenables

Inconvénients:

  • il faut fouiller Jelly Bean pour accéder à certaines fonctions que l’OS natif ne propose pas
  • Pas d’application pour exploiter la totalité des fonctions de l’alerte visuelle du téléphone
    il faut installer Light Flow et accepter l’accès à vos données personnelles par cette dernière !
  • Pas de carte mémoire mais les solutions de stockage dans le Cloud (nuage) et cet adaptateur OTG pallient ce défaut
  • Si on ne gère pas bien les applications qui tournent en tâche de fond, la batterie fond comme neige au soleil, surtout si la 3G est toujours active !

La batterie:

Dans la pratique et pour un usage « normal » (téléphone 15min, surf 1h, musique 2h, sms, blogs), 30% de la batterie est encore disponible après 12h ! Bien sûr, en passant de la 3G à la 2G lorsque le téléphone est en veille.


Tablette Google Nexus 7 à l’usage …

04/04/2013

Voici mes impressions après quelques semaines d’utilisation de la tablette Google Nexus 7 en version 32Go et 3G.

Je ne vais pas vous la présenter car la page du produit est mieux faite que la mienne.

Commençons par la fin, la conclusion :

Je suis très satisfait de cette tablette car elle procure un réel plaisir d’utilisation même si parfois l’écran est un peu petit.

Ce que j’aime :

  • la prise en main. Elle est compacte, légère et se glisse dans la poche d’un manteau.
  • autonomie. Une journée en utilisation normale (Wi-Fi, 3G/2G, musique, surf, lecture, film)
  • la réactivité. N’étant pas fan de jeux, je ne peux juger que l’utilisation bureautique.
  • la qualité de l’affichage et du son
  • la dernière version du système Android et sans surcouche

Ce que je n’aime pas ou moins :

  • pas de port pour une carte mémoire. J’écoute et regarde beaucoup de podcasts et cela occupe vite beaucoup de place.Adaptateur USB OTG
    MAIS en se procurant un câble adaptateur USB OTG (On The Go), il sera possible de connecter de connecter une unité de stockage à la tablette (clé USB, disque dur, …) pour lire des photos, vidéos, films, musique, etc …
    Il faudra tout de même, pour 3€, aussi acheter l’application Nexus Media Importer de Homesoft
  • la taille du chargeur. Il est léger mais représente +/- 1/6 de la taille de la Nexus 7 !
  • pas d’appareil photo dorsal. Seule une camera frontale de piètre qualité est présente.

Thunderbird 15, Lightning 1.7 et Google Agenda : solution

30/08/2012

Si vous utilisez Thunderbird, vous avez certainement été invité à migrer vers la version 15.

Je vous laisse le soin de découvrir les nouvelles corrections et fonctionnalités en suivant le lien ci-dessus.

J’utilise l’extension Lightning pour synchroniser mon agenda Google mais la mise-à-jour de Thunderbird à aussi installé la version 1.7 de Lightning et depuis, plus d’agenda !

Voici la procédure pour résoudre ce problème :

– Mettre à jour Thundirbird et Lightning
– Aller dans le menu Outils>Modules complémentaires, onglet Extensions
– si dans la liste des extensions se trouve Fournisseur pour Google Agenda par Philipp Kewisch, faites un clic droit et choisissez mise-à-jour
– si l’extension n’y figure pas, installez la version 0.16et ce sera en ordre

 


SAMSUNG GALAXY S2 ou GT-I9100 avec ROM ICS CyanogenMod 9 RC1

29/06/2012

Après le triste sort réservé à la précédente ROM HyDrOG3N, je me suis tourné vers une des plus populaire si pas la plus, CyanogenMod.

L’équipe de CyanogenMod est très active et depuis le 26 juin 2012, après 225 jours de développement et beaucoup de versions Nightly (1 par nuit), elle nous propose une version 9RC1 (RC pour Release Candidate).

37 appareils peuvent bénéficier de cette nouvelle mouture. Découvrez ici si le votre en fait partie.
Pour le SAMSUNG Galaxy S2, allez voir et/ou télécharger la dernière version RC ici et ici pour la version stable.

Beaucoup d’informations officielles sur la page principale du Wiki CyanogenMod, aussi sur le Galaxy S2 et sur la procédure d’installation (en anglais).

Effectuez une SAUVEGARDE avant de vous lancer dans la procédure d’installation.
Pourquoi ? On ne sait jamais, tout peu arriver pendant l’opération et si un problème survient, vous vous en mordrez les doigts.

SAUVEGARDE/BACKUP :

Ritesh Sahu propose gratuitement sur Google Play tout ce qu’il faut pour y parvenir.

INFOLIFE LLC propose aussi sur Google Play App Backup & Restore pour sauvegarder les applications.

Et enfin, la Rolls de la sauvegarde est proposée par Titanium Track avec l’application Titanium Backup.
Deux versions existent pour cette appli , une Gratuite et une PRO. Elle sauvegarde tout et plus encore !
Pour 5€, pas d’hésitation tellement les fonctionnalités sont nombreuses et performantes.

ROOT du Galaxy S2 :

Les constructeurs de smartphones brident les appareils afin de restreindre les droits des utilisateurs alors on va ‘libérer’ toutes les fonctionnalités avec la procédure de ROOT.

Si votre téléphone est déjà Rooté, aller à l’étape suivante sinon suivez la procédure décrite sur ce site ou rechercher une autre procédure de rootage avec ce lien MAIS je vous conseille d’utiliser la méthode officielle décrite ci-dessous.

  • Télécharger Heimdall Suite 1.3.2 ou la dernière version sur le site
    (et Microsoft Visual C++ 2010 redistributables si nécessaire)
  • Télécharger codeworkx’s Kernel with the ClockworkMod Recovery 5.5.0.4
  • Éteindre le S2
  • Connecter le câble microUSB au PC seulement (PAS au S2)
  • Allumer le S2 en mode DOWNLOAD en pressant SIMULTANEMENT les touches Volume Haut + Home + Power et, avec le sixième doigt, connecter le câble microUSB au S2 (bonne chance)
  • Exécuter zadig.exe du répertoire drivers de la Heimdall Suite
  • Activer l’option List All Devices du menu Options
  • Choisir Samsung USB Composite Device or Gadget Serial dans la liste déroulante
  • Cliquer sur Install Driver même si le programme affiche un message de signature
  • Décompresser l’archive codeworkx’s dans le répertoire Heimdall
  • Ouvrir un terminal dans le répertoire Heimdall et exécuter la commande suivante
    heimdall flash –kernel zImage
  • Une barre bleue montre la progression du transfert jusqu’au redémarrage du S2

Installation de la ROM CaynogenMod 

  • Télécharger la dernière version RC
  • Télécharger Google Apps
  • Placer les deux fichiers sur la racine de la carte SD du téléphone et déconnecter ce dernier du PC
  • Redémarrer le S2 en Download/Clockwork mode (cf ci-dessus point 5 de la procédure ROOT)
  • Pour se déplacer dans le menu, utiliser les boutons de volume et le bouton POWER pour activer la sélection
  • Si un backup est envisagé, le sélectionner et ativer la procédure
  • Exéctuer l’option Wipe data/factory reset
  • Exécuter l’option Wipe cache partition
  • Exécuter Install zip from sdcard 
  • Exécuter Choose zip from sdcard  et sélctionner le fichier CyanogenMod update.zip 
  • Répéter l’opération pour le fichier Google Apps Update.zip
  • Retourner au menu principal avec l’option back et choisir Reboot system now 

Le Galaxy S2 est maintenant en ROM CyanogenMod 9 RC1 et rooté.

Vous pouvez réinstaller les application de sauvegarde/restore et récupérer les données préalablement sauvegardées.


Comment installer le SDK ANDROID sur Mac OS X

14/05/2010

Voici la procédure d’installation du SDK Android sur Mac OS X.
Elle se compose de 3 étapes :

  • installation d’Eclipse
  • installation du SDK Android
  • création d’un périphérique d’émulation (AVD)

La config est composée d’un MacBook Pro 4Gb de Ram sous OS X v10.6.2

La config de mon MBP

  • Installation Eclipse
    • Télécharger Eclipse IDE for JAVA developers à partir de la page principale
      et choisissez la version
      Mac Cocoa 64 bit.
    • Dézipper le fichier eclipse-java-galileo-SR2-macosx-cocoa-x86_64.tar.gz à l’emplacement de votre choix
    • Démarrer Eclipse et aller dans le Menu HELP et activer l’option Check Updates
    • Aller dans le menu Menu HELP et activer l’option Install New Software
      – Dans la zone Work with : encoder https://dl-ssl.google.com/android/eclipse/
      – Cocher toutes les cases et cliquer Next. Attendre le téléchargement jusqu’a la fin
  • Installation du SDK Android
    • Télécharger le SDK Android pour Mac OS X à partir du site Android Developers.
    • Dézipper le fichier android-sdk_r05-mac_86.zip à l’emplacement de votre choix
    • Redémarrer Eclipse
    • Aller dans le menu  Eclipse et choisir Preferences
      Dans la fenêtre Preferences, cliquer sur Android
      dans la partie gauche et cliquer sur le bouton Browse à droite de la zone SDK location afin de choisir l’emplacement du SDK Android
    • Cliquer sur Apply et ensuite sur Ok
    • Aller dans le menu Window et choisir, en bas, Android SDK and AVD Manager (Android Virtual Device)
    • Dans la partie droite de la fenêtre, cliquer sur Available Packages et choisir toutes les entrées qui contiennent  API7 et enfoncer le bouton Install Selected en conformant l’acceptation des licences.
    • Redémarrer Eclipse après l’installation
  • Création du périphérique d’émulation (AVD)
    • Aller dans le menu Window et choisir, en bas, Android SDK and AVD Manager
    • Dans la partie droite de la fenêtre, choisir Virtual Devices et cliquer sur le bouton New à gauche.
    • Compléter les différentes zones comme ci-dessous  et cliquer sur le bouton Create AVD
      Name : TestPhone1 ou toute autre valeur
      Target : Choisir Android 2.1 – API Level 7
      SD Card – Size : encoder la valeur 10
    • Afin de vérifier le bon fonctionnement de l’émulateur, sélectionner l’AVD fraîchement créé et cliquer sur le bouton START
    • Une fenêtre Launch Options s’affiche, cliquer sur le bouton Launch pour démarrer l’AVD
      *** ATTENDRE UN LONG MOMENT AVANT QUE L’AVD DEMARRE ***
    • Après un long moment, il apparaît une fenêtre semblable à celle-ci

Voilà, l’installation est terminée et vous êtes prêt pour l’écriture de votre première application.


HTC DESIRE. LE smartphone sous Android

09/05/2010
HTC DESIRE

HTC DESIRE

Le HTC DESIRE, nom de code BRAVO, est un des meilleurs smartphone sous Android produit par HTC !

Haut de gamme HTC, parent proche du Google Nexus One, et pendant sous Android du HD2. Il suffit de lire les différents tests et les spécifications du produit pour s’en convaincre.

Le système d’exploitation de ce smartphone est l’Android 2.1 (Eclair) de Google.
Pour l’avoir depuis quelques jours, je peux confirmer que c’est un smartphone qui n’a plus rien à envier à l’iPhone 3GS ! Tout y est et parfois en mieux.

L’écran tactile est très, parfois trop, sensible et les touches (Home, Menu, trackpad optique, retour et recherche) sont agréables à l’utilisation.

Ce smartphone corrige les « défauts » du téléphone de Google, le Nexus One avec toutefois la commande vocale en moins !

Avec ses nouveaux Desire et Legend, HTC en a profité pour sortir sa nouvelle interface Sense. Cette surcouche constructeur permet à l’utilisateur de profiter de 7 pages de menus entièrement personnalisables grâce aux widgets inclus dans l’appareil. On y trouve pêle-mêle Facebook, Twitter, YouTube, mais aussi un lecteur de flux RSS, la météo, les cours de la Bourse… D’autres sont d’ailleurs disponibles en ligne afin de personnaliser au mieux son mobile.

Le surf met souvent à mal les téléphones portables. L’affichage des pages est lent, et la lourdeur du Flash pénalise le confort. Ici, avec Flash lite, le navigateur est à l’aise.
Déstabiliser le Desire relève de l’exploit. Avec ses 576 Mo de RAM, il gère confortablement le multitâche et il n’est pas nécessaire d’utiliser de TaskKiller.

En théorie, le seul reproche qu’on pourrait lui faire ce serait l’autonomie : elle est après peu près d’une journée avec les mises à jour continues des Emails et des réseaux sociaux MAIS dans la pratique, il arrive à tenir une vingtaine d’heures.

Pour plus d’informations, faites une recherche sur Google.

Sachez aussi que si vous l’achetez, comme moi (T-Mobile), chez un opérateur, il est tout à fait possible de le débloquer et assez facilement. Cette opération fera l’objet d’un prochain article.

Ses principales caractéristiques :

  • Ecran tactile capacitif Amoled de taille 3,7 pouces (9,4 cm) de résolution 800 x 480 pixels (WVGA)
  • Processeur Qualcomm QSD8250 Snapdragon cadencé à 1 Ghz
  • Appareil photo numérique 5 Méga pixels avec autofocus et flash Led
  • Quadri-bandes (850/900/1800/1900 Mhz), GPRS, EDGE, Bi-bandes 3G (900/2100 Mhz), HSDPA à 7,2 Mbps, HSUPA à 2 Mbps
  • 512 Mo de ROM
  • 576 Mo de RAM
  • Bluetooth 2.1 + EDR
  • Wi-Fi 802.11 b/g
  • Support de microSD jusqu’à 32 Go
  • Connecteur Micro-USB 2.0
  • Connecteur jack 3,5mm
  • Récepteur GPS intégré
  • Accéléromètre
  • Boussole (compas électronique)
  • Détecteur de luminosité
  • Détecteur de proximité
  • Radio FM
  • Batterie de 1 400 mAh avec une autonomie en veille de 6,5 heures en 2G ou 3G et en conversation de 14 jours en 2G ou 3G
  • Google Android 2.1 (Eclair) avec interface HTC Sense
  • Dimensions : 11,9 x 6,0 x 1,2 cm
  • Poids : 135 g